Règlement de la succession d'un proche

Vous êtes héritier d'une personne qui vient de décéder ou vous souhaitez simplement vous informer sur le sujet. Que vous ayez recours ou non à un notaire, la transmission des biens du défunt obéit à des règles précises. Ooreka.fr vous accompagne dans le règlement de la succession d'un proche.

1. Faire appel à un notaire pour régler la succession d'un proche

Dans le cadre d’une succession, le recours au notaire est bien souvent incontournable : soit parce que la loi vous y contraint (présence d’un testament, d’une donation, d’un bien immobilier, sommes supérieures à 5 000 €), soit parce qu’en matière de droit ce professionnel a des compétences pointues.

Accéder à la rubrique

2. Régler soi-même la succession d'un proche

Si la succession ne comprend aucun bien immobilier, ne fait suite à aucun testament ou donation, si les sommes en jeu sont inférieures à 5 000 €, il est possible aux héritiers de s’en occuper eux-mêmes. PagesJaunes vous informe et vous conseille pour régler vous-même la succession d’un proche.

Accéder à la rubrique

Ces pros peuvent vous aider