Faire un arbre généalogique

Sommaire

Vous aspirez à explorer vos origines et retracer le parcours de vos ancêtres ou de votre famille éloignée ? Créer un arbre généalogique est une aventure passionnante, qui nécessite une approche méthodique !

Retrouvez ici un guide pour rassembler les informations de base, choisir un outil adapté et organiser votre arborescence.

1. Choisissez votre type d’arbre généalogique

Il existe 2 grands types d'arbres généalogiques. Choisissez celui qui convient le mieux à ce que vous recherchez.

Adoptez un arbre ascendant si vous recherchez vos ancêtres

Si vous souhaitez remonter vos origines familiales, un arbre ascendant est l'option privilégiée par la plupart des passionnés de généalogie.

Cette approche vous permet de remonter le fil des années à la recherche de personnes décédées. Vous avez la liberté de vous concentrer sur une branche spécifique de votre famille, que ce soit celle de votre père ou de votre mère, voire les deux simultanément.

Commencer par une lignée constitue déjà une avancée significative. À chaque génération, le nombre de vos ascendants va doubler. Vous avez, en effet, deux parents, quatre grands-parents, huit arrière-grands-parents, seize arrière-arrière-grands-parents, etc.

Préférez un arbre descendant si vous recherchez vos cousins

Optez plutôt pour un arbre descendant si votre objectif est de retrouver vos cousins. Cette approche consiste à partir d'un aïeul commun et à redescendre le temps pour localiser ses descendants.

Elle offre la possibilité de découvrir des parents et de la famille encore en vie, avec la liberté de les contacter voire de les rencontrer en personne.

Vous avez deux options principales :

  • suivre toutes les lignées de cet ascendant. Par exemple, si vous partez de votre arrière-grand-père, vous suivrez chacun des enfants qu'il a eus pour connaître leurs descendants actuels.
  • ne rechercher que la lignée porteuse de votre nom. Par exemple, en procédant par étapes, commencez par la descendance de votre grand-père, puis celle de son père, de son grand-père, etc.
Lire l'article

2. Recherchez votre parentèle

Commencez par le plus ancien aïeul dont vous connaissez le nom, les prénoms, ainsi que la date et la commune de décès. Cela correspond généralement à l'un de vos grands-parents ou arrière-grands-parents. Pour que votre travail soit de bonne qualité, il faudra y inscrire au minimum pour chaque personne :

  • le nom ;
  • le ou les prénoms ;
  • la date ou l'année de naissance ;
  • éventuellement, si vous la trouvez, la profession.

Afin de garantir la précision de vos recherches, privilégiez une lignée géographiquement proche de vous, originaire de votre région ou d'un département dont les archives sont disponibles en ligne. Cette approche facilite l'accès aux documents historiques et contribue à la construction d'une généalogie riche.

Pour simplifier cette démarche, utilisez des outils tels que Geneanet, un créateur d'arbres généalogiques en ligne, ou Lucidchart, un outil de création de diagrammes, pour organiser et visualiser ces informations.

Téléchargez des modèles et exemples depuis ces plateformes pour enrichir votre arborescence avec des données pertinentes, des images d'archives, et des indications vers des données historiques.

Cette version enrichie de l’histoire de votre famille vous aidera à explorer les lieux et les relations qui ont façonné vos racines.

Consulter la fiche pratique

3. Adoptez la présentation de votre choix

Pour explorer l'histoire de votre famille, vous pouvez utiliser un logiciel comme Lucidchart pour créer un arbre généalogique détaillé. Avec cet outil, vous pouvez télécharger des images, des données et des noms de membres de la famille pour construire un modèle visuel de votre histoire familiale.

En utilisant des exemples et des liens, vous pouvez organiser vos recherches et présenter les relations entre les membres de la famille. Ce logiciel vous permet également d'ajouter des feuilles supplémentaires pour chaque enfant, créant ainsi une page complète pour chaque membre de la famille dans votre fichier.

Choisissez parmi 4 types de présentation

Contrairement à une idée répandue, il n'y a aucune présentation type à privilégier. Il existe 4 modèles qui sont tous utilisés par les spécialistes de la généalogie.

  • Le tableau vertical se lit de bas en haut. Partez de vos ascendants les plus proches (vos parents) et remontez les générations.
  • Le tableau horizontal est présenté en colonnes et se lit de gauche à droite. Placez-vous dans la première colonne, puis ajoutez vos parents dans la colonne suivante, et ainsi de suite.
  • Le tableau circulaire est disposé en cercle. Vous y insérez les différentes générations en partant de vous.
  • L'arbre végétal est le plus artistique et souvent le plus réussi sur le plan esthétique. Vous devez partir d'un aïeul de votre choix et chaque branche va correspondre à ses descendants.

Astuce : vous pouvez également commencer par disposer les photos de chaque membre de votre famille sur une grande table en les associant selon leurs connexions familiales (père, mère, enfants, cousins, frères et soeurs…). Cela vous aidera à visualiser votre premier schéma généalogique, que vous pourrez ensuite dessiner.

Présentation manuscrite ou numérique ?

La version manuscrite est la plus fastidieuse, mais elle peut aussi être la plus artistique. L'arborescence se fera sur papier ou tout autre support. Vous pouvez y coller des photos ou des dessins. Vous pouvez utiliser des modèles d'arbres généalogiques que vous trouverez gratuitement sur Internet (voir plus bas), vous en inspirer ou les imprimer et y recopier les noms de vos aïeux. Libre à vous de laisser votre créativité s'exprimer.

La version numérique est la plus pratique et la plus moderne :

  • Vous pouvez utiliser un classeur Excel, logiciel Microsoft permettant de faire des tableaux numériques, du plus simple au plus complexe.
  • Il existe également de nombreux logiciels, sites Internet et applications mobiles, gratuits ou payants, qui proposent de vous aider à construire votre projet. Il vous suffit d'inscrire le nom et la date de naissance de votre parentèle :
    • Le logiciel www.geneatique.com vous permet de choisir l'arborescence qui répond le plus à vos attentes parmi une centaine de modèles proposés.
    • Le site www.genealogie.com offre un arbre en ligne 100 % gratuit.
    • Le site www.geneanet.org vous propose de commencer votre travail en ligne.

Faites votre choix en fonction de vos préférences et de votre style, que ce soit la créativité artistique de la version manuscrite ou la praticité moderne de la version numérique. Le choix du type d'arbre généalogique, des informations à collecter, de la présentation et du support dépend de vos objectifs et de vos préférences.

En conclusion :

  • Il vous faut choisir un type d'arbre généalogique avant de vous lancer.
  • Le modèle ascendant retrace vos origines familiales alors que le modèle descendant permet de retrouver vos cousins.
  • Vous devrez collecter les informations de base telles que : nom, prénoms, date de naissance, commune de décès et profession si possible.
  • Privilégiez une lignée géographiquement proche de vous et songez à utiliser des outils en ligne pour accéder aux archives historiques
  • Pour présenter votre arbre, il existe 4 modèles possibles : vertical, horizontal, circulaire, végétal. La version manuscrite est fastidieuse, mais artistique, alors que la version numérique est pratique et moderne
  • Pour vous aider, il existe des outils comme Excel et des plateformes en ligne du type Geneatique.com, Genealogie.com ou Geneanet.org.

Ces pros peuvent vous aider