Choisir la forme d’un testament

Il existe deux façons de faire un testament : soit le rédiger soi-même, soit le faire établir par un notaire. Ooreka vous informe pour que vous fassiez le choix qui vous convient le mieux.

Sommaire

Faire seul son testament : le testament olographe

Le testament olographe est écrit de la main du testateur qui peut soit le garder, soit le confier à un notaire pour l’enregistrer au FCDDV. Il est strictement encadré par la loi pour être valide. Afin d’éviter tout risque de remise en cause, n’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un notaire. PagesJaunes vous dit tout sur les conditions de validité de cet écrit et vous propose un exemple de rédaction d’un testament olographe.

Faire établir son testament par un notaire : le testament authentique

Vous pouvez souhaiter faire établir votre testament par un notaire, pour plus de sécurité juridique par exemple. Dans ce cas, vous dictez vos volontés au notaire qui les couchera par écrit. Le testament sera dit authentique.

Faire conserver son testament par un notaire : le testament mystique

Écrit par le testateur, le testament mystique est donc olographe, mais il diffère de celui-ci par le mode de conservation : il sera en effet remis par le testateur en présence de deux témoins à un notaire dans une enveloppe fermée. Seul le testateur connaît le contenu du testament.

Faire établir un testament international

On parle de testament international lorsque ce dernier est rédigé par un Français vivant à l’étranger, par un étranger vivant en France ou lorsque le patrimoine du testateur est réparti dans plusieurs pays. Peu importe la langue dans laquelle il est rédigé.

Ces pros peuvent vous aider